Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts intégraux



Week est-il acceptable en français?

 

L’emploi de l’élément anglais week, dans les désignations de semaines thématiques (généralement associées au domaine de l’alimentation), est déconseillé en français. On évitera ainsi d’employer les noms du type Spaghetti Week; on recourra plutôt au mot semaine, ou encore à une formulation originale mettant à profit les diverses possibilités qu’offre le français.

 

Pourquoi week n’est-il pas acceptable en français?

 

L’élément week est un emprunt jugé non acceptable. Absent des ouvrages de référence du français, il est de surcroît utilisé dans des structures non conformes à la syntaxe française. En français, les éléments qui caractérisent un nom sont le plus souvent placés après celui-ci, spécialement quand ce complément est lui-même un nom. Ainsi, une construction comme Lasagne Week est typique de l’anglais.

 

Par ailleurs, cet emploi entraîne une hésitation quant à l’accord du déterminant qui accompagne l’appellation officielle. En effet, l’accord est parfois réalisé en fonction du nom du mets ou de l’aliment mis à l’honneur, parfois en fonction du genre de semaine, équivalent de week.

 

Par quoi remplacer week?

 

L’Office québécois de la langue française recommande, pour remplacer l’emprunt à l’anglais week, l’utilisation du nom semaine, ou encore le recours aux nombreuses ressources de la langue.

 

Le nom semaine

 

L’emploi de semaine peut se faire selon la formule traditionnelle « Semaine + déterminant + [METS ou ALIMENT] ». Il est également envisageable d’omettre le déterminant, ou encore de caractériser le nom semaine au moyen d’un adjectif.

 

De manière générale, on préférera la majuscule initiale à semaine uniquement. Toutefois, lorsqu’un adjectif précède le premier nom d’une désignation, l’un et l’autre prennent habituellement une majuscule.

 

Exemples :

 

-  la Semaine du spaghetti

-  la Semaine mûres et framboises

-  la Semaine folle du bleuet

-  la Grande Semaine de la pizza

 

Par ailleurs, on évitera les formules renvoyant à la fois aux désignations française et anglaise (par exemple : Semaine du Bleuet Week).

 

D’autres avenues

 

On peut évidemment faire preuve de créativité au moyen de diverses formules originales. On pourrait par exemple choisir de faire ressortir l’aspect innovateur ou la diversité des déclinaisons possibles du mets ou de l’aliment vedette, auquel cas on mettra la majuscule seulement au premier élément.

 

Exemples :

 

-  Chili à toutes les sauces

-  Mille et une soupes

-  Toute une tourtière

-  Infiniment bacon

 

Le caractère extravagant et festif généralement associé à ces semaines thématiques pourrait aussi être mis en lumière.

 

Exemples :

 

-  Bleuet en folie

-  Fou des canneberges

-  la Fête de la crêpe salée

 

Il est également possible de recourir au vocabulaire typique de la gastronomie. Par exemple, l’adjectif forestier serait tout indiqué pour une semaine thématique consacrée aux champignons.

 

Exemples :

 

-  Passion forestière

-  Plaisirs forestiers

-  la Semaine forestière

 

 

Compléments :

 

Voyez des exemples de dénominations avec les noms journée, semaine, mois et année.

Vous vous interrogez sur l’emploi de la majuscule dans le nom de divers types de manifestations?

L’élément anglais fest est-il acceptable en français?

Consultez l’avis de recommandation portant sur les équivalents français de l’élément anglais week.

 

 

Article mis à jour en 2021

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mars 2021

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2020